19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 20:58

On remercie la mairie pour cette volonté de dialogue. Ces réunions ont été instituées à l'origine pour suivre les évolutions de la pause méridienne. L'ordre du jour a été étendu à la cantine, aux travaux et aux projets engagés avec les écoles (notamment les activités sportives).  

Si on espère que ces échanges constructifs contribueront à résoudre certains dysfonctionnements au niveau de la cantine, les nouvelles concernant des reports à prévoir dans les travaux ont donné lieu à des échanges houleux entre parents élus et représentants de la mairie. on ne manquera pas de revenir sur cette question dans les prochaines semaines.




COMPTE-RENDU FCPE des REUNIONS périscolaires des 19 et 21 janvier et 2 février 2010

 

 

 

Etaient présents :

 

Représentants de la municipalité :

               

Jean-Louis REVERT : Adjoint au maire, Délégué aux Affaires Scolaires et Périscolaires

Nicole ADATO-PEQUIGNOT : Adjoint au maire, déléguée à l'environnement, l'hygiène et la restauration municipale

 

Mme CATTON-MIGLIORE : Direction sports, jeunesse, enfance, enseignement

Mme JOSSE : responsable scolaire et périscolaire

Mme CHAUFFRAY : responsable du secteur périscolaire

Mme GUILLEMIN: Coordinatrice des centres de loisirs maternels et référent de la pause méridienne sur Piaget

M FREDET : responsable de la restauration scolaire

 

Réunion du 19 Janvier 2010 au Self Service écoles Toussaint Guesde:

M BUNS: Directeur Adjoint centre de loisir maternel Piaget et référent de la pause méridienne sur Toussaint/Guesde.

Mme DA SILVA : référent de la pause méridienne sur Velter

Mme GUILLEMIN: référent de la pause méridienne sur Piaget

 

Réunion du 21 Janvier 2010 au Self de l’école Detraves

Mme CLIQUET : référent de la pause méridienne sur Buisson-Bréjeat

Mme MARILOU : référent de la pause méridienne sur ?

 

Mme CLOTEAUX : directrice de l’école primaire Guillaume-et-Jean-Détraves

 

Réunion du 2 février 2010 à l’école Allende :

Montserrat LEBLANC : Première adjointe au Maire, déléguée aux travaux et au patrimoine bâti

 

Mme SLIMANE : Directrice du Centre maternel de loisirs Pauline-Kergomard et référent de la pause méridienne sur le Réveil Matin

Mme DUBOIS : ATSEM à Schœlcher

Mme BEIRNAERT : ATSEM à Waterlot

Mme VICENS : Directrice du Centre maternel de loisirs de Victor-Schœlcher

 

 

Représentants des parents d’élèves :

 

Réunion du 19 janvier pour les écoles Toussaint, Guesde, Piaget, Velter et Julliand

Pour la FCPE : Carole LEVANSA ENCINAS, Véronique GUILLEMOTO, Sandrine GILOUPPE, Caroline MALCUIT, Jorge DOS SANTOS, Cihame EL BATTI

Pour la PEEP : 3 mamans

Pour les indépendants : 1 papa (élu à Velter)

 

Réunion du 21 janvier pour les écoles Casanova, Détraves, Kergomard, Buisson, Bréjeat et Frapié

Pour la FCPE : Nicolas LEMETTRE, Sylvie RESTOUX, Sandrine CHANU, Christine LORET, Caroline MALCUIT, Jorge DOS SANTOS, Laetitia FIOU, Pascale d’URSO, Lucie LECUYER

Pour la PEEP : Mme PETIT, Mme THOMAS, Mme ANTUNES, Mme DEAT, Mme PETIGNAT, Mme KROMWEL

Pour les indépendants : Mme GANIVET, Mme DOUCINAUD-GIBAULT

 

Réunion du 2 février 2010 pour les écoles Schœlcher, Réveil Matin, Waterlot et Allende :

Pour la FCPE : Caroline MALCUIT, Jorge DOS SANTOS, Delphine GOBEILL-SIRGUEY, Jean-Baptiste THIBAUD, Marie-Claire BARTHOUX

Pour la PEEP : M SENAY, Mme BEUZELIN, Mme CARON

Pour les indépendants : Mme VAUTRIN, Mme MADIOT-GASPARIN, Mme TACHEAU et Mme THIELOIS

 


 

 

L’ordre du jour :

1 – Le périscolaire,

2 – Les travaux,  

3 – Les projets engagés dans les écoles.

 

M REVERT précise en préambule que ces réunions ont été organisées dans le cadre de l’élargissement de la pause méridienne, la municipalité s’étant engagée à faire un point périodique sur le temps périscolaire.

 

1 – Le périscolaire

 

                a – La pause méridienne

 

Mme CATTON-MIGLIORE rappelle que le temps périscolaire concerne l’accueil du matin et du soir,  la pause méridienne et les centres de loisirs maternelle/élémentaire et que 800 à 900 enfants sont concernés.

 

Depuis le début de l’année 2010, il a été constaté une augmentation de + de 100 enfants sur les effectifs inscrits sur la pause méridienne.

 

Une réforme complexe a été initiée fin 2008, avec l’allongement de la pause méridienne, qui a permis la mise en place de 2 services de restauration scolaire et des ateliers encadrés par des animateurs. La réforme de l’éducation nationale et la mise en place du Soutien Scolaire ont été intégrées à cette nouvelle organisation.

 

En élémentaire, les CP font toujours partis du 1er service, les autres classes alternent par quinzaine.

 

Pour Mme CATTON « l’objectif est atteint ». Le recrutement des vacataires a été « facile » à la rentrée mais une difficulté dans la gestion du personnel est à prévoir dès février, en même temps que les inscriptions semestrielles des étudiants.

 

La maternelle et l’élémentaire ne sont pas gérés de la même façon puisque les enfants en primaire sont encadrés par des vacataires alors que ceux de maternelle le sont par leur ATSEM et des animatrices.

Suite à une question des parents d’élèves il a été précisé qu’en ce qui concerne les maternelles, on ne pouvait pas parler de véritables ateliers comme pour les élémentaires, mais d’un suivi ludique et pédagogique.

 

Mme CHAUFFRAY a mis en place un programme d’autonomie des enfants en maternelle (couper sa viande, faire ses tartines au goûter, …), dont les bénéfices ont été constatés avec les CP dès la rentrée.

 

Sur Velter, une question a été posée au sujet de l’atelier théâtre en anglais, puisqu’il semblerait que les enfants participant à cet atelier soient ceux qui bénéficient déjà de celui-ci le mercredi à titre privé.

 

Sur Toussaint Guesde, il est rappelé que les CP-CE1 sont prioritaires le lundi pour l’atelier informatique. L’accès internet qui passait jusqu’à présent par un serveur filtré de l’éducation nationale va être coupé, et des nouveaux logiciels sont en cours d’installation.

 

Une information sur les ateliers proposés est demandée par les parents. La municipalité devrait faire distribuer des programmes.

 

Les parents s’inquiètent de la recrudescence des jeux violents dans les cours de récréation (bagarres au sang, étranglements…) M. Bourghelle directeur de Bréjeat a fait distribuer un mot aux parents à ce sujet dans les cahiers de liaison.

 

Lors de la réunion à Destraves, les parents ont signalé les problèmes récurrents liés à la facturation de la cantine (de nombreuses erreurs et la difficulté d'en faire état auprès des services de la mairie). M Revert a indiqué qu'un projet de nouvelle facturation était à l'étude. Il ne devrait avoir pour seule contrainte que d'obliger les parents à déclarer à l'avance les jours de passage à la cantine

 

 

                b- La restauration scolaire

 

M FREDET a repris la direction de la restauration scolaire le 2 novembre 2009. Toute l’équipe cadre a été renouvelée entre novembre et décembre (2 nouveaux cuisiniers), et de nouveaux fournisseurs ont été sélectionnés pour la qualité de leurs produits (pâtisseries fraîches, crêpes fabriquées en Bretagne, pizzas fraîches, …)

 

Le service de restauration scolaire est composé de 19 personnes, prépare près de 2500 couverts par jour et fonctionne en « liaison chaude », c'est-à-dire que les plats sont préparés à la cuisine centrale puis transportés dans les cuisines satellites (au nombre de 13 pour 15 écoles) qui sont chargées de la présentation des plats (les frites étant préparées dans ces cuisines satellites). Mme ADATO a précisé que la Ville de Houilles fait un effort financier en maintenant la liaison chaude puisque d’autres solutions moins couteuses existent.

 

Le renouvellement d’une partie du matériel est en cours (couvercle des plats et containers).

 

Des réunions avec les référents des écoles sont organisées tous les mois, et M Fredet a remis en place des questionnaires qualité complétés de manière objective par ces référents.

 

Les parents ont fait plusieurs propositions afin d’intéresser les enfants : une participation de délégués aux commissions menus, une visite de la cuisine centrale, ou encore si des questionnaires pourraient être complétés par les enfants eux-mêmes : ces demande seront étudiés par les élus.

 

Différents problèmes ont été reconnus pour le 1er trimestre: des problèmes de quantité, de qualité (nuggets caoutchouteux), de livraison qui ne devraient plus se reproduire.

 

M FREDET a distribué les menus du mois de février et nous a expliqué sa volonté d’améliorer la qualité de la restauration scolaire. Du poisson sera servi 2 fois par semaine (une semaine sur 2), et une animation autour du fromage de chèvre sera proposée. Des produits bios ont été intégrés aux menus. La cantine étant un service laïque, il n’est pas servi de plat casher ou hallal.

 

De nombreux parents ont fait remarquer que les enfants se plaignent d’un problème de quantité, ils ont faim en rentrant le soir. M FREDET a précisé que les quantités (grammage) sont calculées en respectant le GEMRCN (Groupe d’Etudes de Marché de la Restauration Collective et Nutrition) *voir la partie « en savoir plus » à la fin de ce document.

Les référents ont précisé que les personnels de service connaissent les enfants et adaptent les portions en fonction de leurs besoins (petits-gros mangeurs, enfants qui refusent de goûter des aliments inconnus, …).

M FREDET a admis que la note de service sur les demi-fruits (http://fcpe.houilles.over-blog.com/categorie-11144809.html) avait été rédigée de manière hâtive et maladroite. Il a cependant réexpliqué son motif. Afin d’éviter le gâchis de fruits à peine croqués jetés à la poubelle, il a été demandé aux agents de service de proposer les fruits en quartier, les enfants pouvant en demander autant que souhaité.

 

Au niveau du service, les enfants doivent lever la main pour que le surveillant vérifie ce qu’ils ont mangé avant de les laisser sortir de table. Les maternelles déjeunent avec un adulte par table.

 

Sur Velter, le référent Mme DA SILVA a constaté que des enfants ne savent pas nommer les fruits et légumes. Ainsi des tableaux ont été mis en place, afin d’éduquer les enfants, et les encadrants expliquent le contenu des plateaux. Les équipes regrettent de constater que des plateaux repas entiers sont à peine touchés et insistent sur l’importance d’éduquer les enfants au gout.

 

Malgré l’interdiction, il est indiqué que les poubelles des écoles sont pleines de papiers de friandises mangées par les enfants à 11h.

 

Suite à une interrogation de la FCPE faisant valoir que la principale difficulté pour les parents de maternelle était d'avoir un interlocuteur pour savoir si leur enfant mangeait correctement à la cantine, il a été répondu que lorsqu'un enfant ne mangeait pas le référent de cantine en informait l'instituteur qui informait les parents. Par ailleurs les parents vraiment inquiets peuvent contacter la mairie par mail service.scolaire@ville-houilles.fr en indiquant le nom de leur enfant et son établissement, et le message sera transmis au référent concerné pour réponse. Lors de la 2ème réunion il a été demandé une liste des référents par école : Mme CHAUFFRAY a demandé à être contactée en priorité pour tout problème.

La municipalité regrette de ne pas être partie au PAI (Projet d'Accueil Individualisé), puisque celui-ci n’est conclu qu’entre l’éducation nationale et les parents. Ainsi aucun médicament ne peut être donné pendant la cantine et alors que le service restauration est directement concerné, celui-ci n'est pas partie au contrat P.A.I, du coup, il n'a pas nécessairement connaissance des allergies alimentaires dont souffre l'enfant. A la prochaine rentrée scolaire, la municipalité devrait en place un protocole qui viendra en complément de ce PAI.

La commission cantine sera organisée en avril-mai 2010.

Les représentants de parents d’élèves qui souhaiteraient aller à la cantine, doivent prévenir le matin même le service scolaire en allant chercher un ticket.


2 – Les travaux

 

M REVERT nous informe de la survenance de difficultés budgétaires, en raison notamment de la construction de la piscine de Houilles sans contribution de la ville de Carrières sur Seine : les gros aménagements seront retardés de manière substantielle. Un étalement dans le temps des programmations sera étudié.

 

Sont concernés les restructurations lourdes des écoles du Réveil Matin, Schoelcher, Frapié, Buisson-Bréjeat- Kergomard (dont seule la 1ère tranche de travaux a été réalisé).

Les parents ont très vivement réagi à cette annonce. En effet, de nombreuses promesses (réitérées au fil des mandats) n’ont pas été tenues. Ils ont réaffirmés leur consternation devant ces nouveaux reculs, alors que leur bien fondé est admis depuis longtemps.

 

Les parents signalent que  ces grands projets ont souvent servis pour excuser la non réalisation de travaux moins importants, mais pouvant impacter la sécurité dans les écoles (cours et grillages dégradés…).

Devant notre inquiétude sur l’absence d’augmentation de capacité d’accueil des écoles en maternelle, il a été répondu que « la maternelle n’est pas obligatoire ».

 

Les représentants des parents d’élèves insistent pour que, comme le dit la couverture de l’Ovillois du mois de février, l’école soit une priorité de la ville, et que des investissements conséquents soient renouvelés. Les travaux relevant de la sécurité doivent impérativement être engagés sous les plus brefs délais (barrière occultante de Kergomard, systèmes de sécurité pince-doigt hors service de portes d’Allende, signalisation des écoles,…).

 

 

 

Enfin nous avons particulièrement insisté sur le problème de sécurisation des abords des écoles. Il est constaté que malheureusement l’incivisme des parents déposant leurs enfants en montant sur les trottoirs, en se garant sur les passages piétons (…) est un problème qui touche toutes les écoles de la ville.  Aucune proposition n’est faite par la municipalité pour tenter d’arranger ce problème.

 

Mme Leblanc s’est engagée à fournir aux parents élus un état détaillé des travaux prévus pour 2010 avec le nouveau plan d'investissement.

 

 

3 – Les projets engagés dans les écoles

 

activité natation : GS-CP et CE1

 

Cette activité a été proposée par le conseiller pédagogique à l’ensemble des classes de Grande Section Maternelle. 5 classes se sont inscrites pour l’activité, 2 inscriptions sont en instance, sur les 11 classes de la ville.

 

De ce fait les classes de CM1 (cf. compte rendu du 1er conseil d’école 2009-2010 Guesde) n’auront pas cette activité, puisqu’elle ne relève pas du programme pédagogique du cycle 3.

 

Le transport sera assuré par le car de la mairie.

 

activité tennis : CE1, CE2, CM1 et CM2

 

Cette activité d’initiation au jeu d’adresse a été proposée en partenariat avec le Tennis Club de Houilles, et a été testée l’année dernière par l’école du Réveil Matin.

C’est le pendant hivernal du rugby. Les enfants sont amenés en car au TCH pour 6 séances et une rencontre.

 

activité rugby : CE2, CM1 et CM2

 

Compte tenu de son succès, cette activité est reconduite pour le printemps. A noter que pour les CM2, les enfants ne seront pas encadrés par des animateurs du ROC.

 

Prévention Routière

 

Un permis piéton va être préparé par les classes de CM1.

L’APER (attestation de première éducation à la route) concerne les classes de CM2. Cette attestation fait partie du programme pédagogique de l’éducation nationale et comporte une évaluation des savoirs et des comportements des élèves en tant que piéton, passager et rouleur.

Au collège, prenant en compte les acquis du primaire, l'éducation à la sécurité routière se poursuit tout au long de la scolarité du collège et comporte deux évaluations, sous la forme d'Attestations Scolaires de Sécurité Routière (ASSR), organisées avant 14 ans pour le premier niveau et avant 16 ans pour le second niveau.

Le week-end des 4 et 5 juin 2010 dans le parc Charles de Gaulle, des animations seront proposés autours de la sécurité routière (week-end sécurité déjà organisé il y a 5 ans).

 

Autre question abordée par les parents

 

                Les cars scolaires

 

Le ramassage scolaire n’a pas pu être effectué lundi…. janvier suite à un problème de communication entre la préfecture, les cars Bouchard et la mairie, du fait d’une interdiction de rouler émanant de la préfecture le dimanche précédent.

 

 

En cas de nouvelles intempéries, Mme CATTON-MIGLIORE invite les parents à consulter le site de la préfecture http://www.yvelines.pref.gouv.fr/ pour vérifier que le service n’est pas suspendu. De plus, les parents vont être invités à confirmer leurs coordonnées afin d’être prévenus dans les meilleurs délais en cas de nouvelle suspension.

 

Les parents remercient les équipes municipales de les avoir informés en étant à chaque arrêt du bus scolaire le lundi matin. Mme GUILLEMIN informe avoir affiché les coordonnées du site de la préfecture sur chaque arrêt.

 

 


Pour en savoir plus :

 

GEMRCN (Groupe d’Etudes de Marché de la Restauration Collective et Nutrition).

Annoncée par le Ministre de la Santé une nouvelle charte d’engagement sur des normes spécifiques à la nutrition, pour la restauration scolaire, a vu le jour en mai 2007 (http://www.nutritiondusport.fr/sfns/wp-content/uploads/2009/06/restauration-collective-recommandation-mai-2007.pdf)

Les nouvelles normes du GEMRCN touchent principalement 4 domaines :
- les besoins nutritionnels : essentiellement les lipides, les fibres, les vitamines, le fer et le calcium avec comme objectif majeur de rééquilibrer la consommation d’acides gras et de diminuer la consommation de glucides simples ajoutés,
- la structure des repas : Petit déjeuner, collation, repas principaux
- l’ élaboration des menus : fréquence de présentation des plats, taille des portions avec comme objectif spécifique, un apport en fer et en protéines pour les nourrissons et les jeunes enfants et l’augmentation des protéines pour les personnes âgées.
- la traçabilité de l’équilibre alimentaire : contrôle sur les menus, sur les fréquences, sur les produits

Cette charte fixe donc les nouvelles normes à suivre pour tous les professionnels de la restauration scolaire : à la fois les fournisseurs d’ingrédients et les prestataires d’un service de restauration scolaire et précise l’importance de la formation des équipes de restauration scolaire. Elle n’est pas d’application obligatoire, puisque le texte règlementaire précisant les exigences relatives à la composition des repas servis en restauration scolaire, la fréquence de présentation des plats sur 20 repas successifs et la taille des portions, annoncé dès février 2008, devait entrer en vigueur le 1er août 2009 avec une mise en application dès cette rentrée scolaire 2009.

Pour une critique du grammage appliqué à la lettre :http://macantinebio.wordpress.com/2009/11/17/gemrcn/

Prévention routière :

 

Sur l’APER : http://eduscol.education.fr/cid45627/l-attestation-de-premiere-education-a-la-route.html

 

Sur l’ASSR et le BSR : http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/infos-ref/education/edu-vie/le-brevet-de-securite-routiere.html

Consulter le compte rendu du conseil municipal du 17.12.2009 sur lequel vous retrouverez page 5 le tableau des investissements pour 2010 : 1 800 000 € pour la préparation du terrain de la piscine…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la FCPE de Houilles 78
  • Le blog de la FCPE de Houilles 78
  • : blog de la FCPE de houilles, pour les parents qui souhaitent comprendre et participer au fonctionnement de l'école publique, promouvoir des valeurs partagées (laïcité, gratuité, école pour tous).
  • Contact

Recherche

Archives