15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 21:22

Interpellée plusieurs fois ces derniers jours (suite à surcroit d'activité sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires sur notre ville à la rentrée 2014 sur Facebook!) la FCPE tient à rappeler qu'elle n'est pas CONTRE la réforme des rythmes scolaires, mais que nous, adhérents, faisons tout notre possible pour qu'elle soit appliquée dans l'intérêt de nos enfants!

Mais que faisons-nous?

Nous avons participé à TOUTES les réunions proposées par la mairie (pour cette année scolaire 19/11 et 17/12/2013), mais nous avons également organisé plusieurs débats avec nos adhérents sur le sujet depuis 2010 (suivi de courrier adressé à la mairie pour leur faire part de nos propositions...cf article sur le blog: http://fcpe.houilles.over-blog.com/propositions-de-la-fcpe-de-houilles-sur-la-r%C3%A9forme-des-rythmes-scolaires)

Nous sommes conviés à participer au comité de suivi nouvellement mis en place par la mairie. Cette réunion aura lieu le 19 juin à 20h et aura pour ordre du jour:

- la présentation du rôle du comité du suivi

- le dispositif de réforme des rythmes scolaires qui sera présenté au Conseil Municipal le 26 juin

- questions diverses

Nous entendons rappeler que la FCPE demande la gratuité totale des activités périscolaires avant 16H30. Aucun enfant ne peut être exclu d’une activité éducative pendant le temps d’accueil à l’école par défaut de participation financière des familles.

Il est donc évident que nous nous opposerons à une éventuelle surfacturation en cas d'absence d'un enfant inscrit, dont le principe a été exposé lors des derniers conseils d'école...

Repost 0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 22:09

« Pour 100% des élèves, le 2 septembre, ce sera mieux qu'avant. Et ce qui se passera le 2 septembre, c'est une victoire de la FCPE ». Le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, a félicité les représentants de parents d'élèves, réunis au 68e congrès national de la FCPE organisé le 7 juin à Dijon, pour leur implication dans la réussite de la réforme des rythmes scolaires. Le ministre a réaffirmé que l'organisation du temps scolaire est de la responsabilité de l'Etat, et que toutes les communes passeront à cinq matinées de classe par semaine à la rentrée prochaine dans l'intérêt des enfants. « Les parents d'élèves seront en droit de demander ce que font les communes qui ne mettent pas en place les temps d'activités périscolaires avec les 50€ par enfant que l'Etat leur octroie », a-t-il indiqué. Enfin, pour dissiper tous les malentendus sur l'objectif de cette réforme, il a annoncé qu'il écrirait à tous les parents d'élèves de France la semaine prochaine.

La FCPE, qui réclame depuis plusieurs années déjà un statut de parent délégué, a obtenu du ministre un nouvel engagement : « Avec le ministre du Travail, et avec celui du Budget, je pense que nous arriverons à lever les obstacles qui s'opposent à la mise en œuvre d'un vrai statut ».

Enfin, la FCPE se réjouit de l'annonce par le ministre de la création d'une semaine de la démocratie scolaire à la rentrée. Organiser les élections des représentants des parents et des lycéens la même semaine, comme la FCPE et l'UNL le demandent, permettra que ces élections soient enfin un véritable temps fort de l'année scolaire.

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 23:41

La FCPE des Yvelines est particulièrement attentive à la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires dans le département.

A ce titre, elle demande :
La mise en œuvre d’emplois du temps adaptés aux rythmes des enfants.
Des temps d’activités périscolaires (TAP) aux contenus éducatifs variés répondant à l’objectif d’épanouissement des enfants.
Des conditions satisfaisantes d’encadrement des temps d’activités périscolaires (TAP) : 1 animateur pour 10 enfants de moins de 6 ans et 1 pour 14 enfants de plus de 6 ans.
La prise en charge des enfants handicapés par des AVS (Assistants de vie scolaire) formés dans le cadre des TAP, mercredi inclus.
La consultation préalable des parents et la prise en compte de leurs avis.
La mise en place dans chaque ville du département d’un comité de pilotage de la réforme intégrant toute la communauté éducative (parents, enseignants et représentants de l’Education nationale, animateurs, collectivités, associations...). Ce comité de pilotage doit avoir en charge la définition, la préparation et le suivi de la mise en œuvre de la réforme et l’élaboration du Projet éducatif de territoire (PEDT).
La gratuité totale des activités périscolaires. Aucun enfant ne peut être exclu d’une activité éducative pendant le temps d’accueil à l’école par défaut de participation financière des familles.
La prise en charge financière par l’Etat, avec le contrôle de l’Education nationale, de tout Projet éducatif de territoire défini et piloté par les collectivités.

  • L’Etat finance et mobilise les moyens.
  • l’Education nationale cadre et suit la mise en œuvre de la réforme.
  • L’Etat délègue la mise en œuvre aux collectivités locales afin d’intégrer les spécificités des territoires.

Ainsi posée, la réforme des rythmes scolaires ne sera pas un mauvais coup supplémentaire porté à l’Education nationale.

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 19:36

Extrait du courriel adressé le 26 juin 2013 à la mairie de houilles:

 
le conseil local de la FCPE de Houilles s'est réuni le 7 juin dernier afin de discuter de la réforme des rythmes scolaires et de formuler nos propositions et interrogations.
 
résultat de notre brain storming sur la refondation des rythmes articulés autours des sujets suivants:
- 1 horaires
- 2  activités du PEDT
- 3 espaces à occuper
 
1- sur l'articulation des horaires des journées
- l'intérêt de l'enfant est primordial dans les réflexions
- l'articulation des horaires va t elle varier suivant les groupes scolaires?
- proposition d'articulation: matin 8h30- 12h; pause méridienne maintenue à 2 h maximum; l'après midi doit être allégé (prévoir une fin de journée plus tôt le vendredi?)
*pour le matin les enseignants ont constaté une meilleure concentration des enfants, le temps du matin ne devrait donc pas être réduit
*les parents demandent à ne pas supprimer la garderie du matin, il ne nous parait pas pertinent de faire commencer la journée plus tard
*il faut prendre en compte les petites section de maternelle qui font encore la sieste (réveil à 15h)
- si la demi journée est fixée au mercredi, dans un soucis de régularité il serait préférable de ne pas décaler l'heure de début de la journée par rapport aux autres jours
 
2- activités du projet éducatif territorial (PEDT)
- nous regrettons l'absence d'information aux parents sur le contenu des activités proposées aux enfants (malgré nos demandes répétées)
- il est indispensable de repenser le périscolaire: favoriser la mise en place de petits groupes (dans différents endroits) pour éviter l’excitation des enfants et diminuer leur fatigue
- sur l'organisation de ces activités, un système de "carte" pourrait être envisagé afin que les enfants soient incités à essayer différentes activités (comme la carte qui avait été proposée aux enfants des écoles primaires lors de la journée "sportive" proposées par la mairie dans le parc Charles de Gaulle)
- la télé n'est PAS une activité quelques soient les circonstances...
- contact avec les associations sportives: proposer des initiations aux différents sports, bénéfice pour l'association: de potentiels nouveaux inscrits
- développement des activités existantes déjà proposées dans certaines école en favorisant les mouvements d'animateurs qui verront leur spécialité comme valorisante (garder un référent "statique" périscolaire chargé de la communication (enseignants et parents) et de l'encadrement de l'équipe d'animateur)
- développer les échanges entre écoles (tournois inter école, expositions)
- favoriser les échanges intergénérationnels comme cela est fait à Cousteau (jeux de société avec des personnes âgées)
- informatique: activité prisée des enfants mais attention au contenu proposé, veiller à ce que tous puissent y avoir accès (les plus jeunes n'osant pas y aller)
- exemple d'activités: ping-pong, théâtre, origamis, perle, danse (hip hop, zumba), roller, jardin potager; utilisation des équipements sportifs existants, jeux en langue étrangère...
- des partenariats avec d'autres prestataires pourraient être envisagés pour des initiations au secourisme ou à la prévention routière
 
3- partage des locaux
 
- définir de manière formelle les règles communes à l'école et au périscolaire (table ronde entre les différents intervenants indispensable en début d'année)
- définir une charte de bon usage des locaux communs
 
conclusion
 
nous réitérons notre demande de rencontre avec des représentants de tous les intervenants de la réforme des rythmes scolaires: représentants de parents, mairie, enseignants et animateurs afin de pouvoir mieux comprendre les avis de chacun dans l'intérêt de l'enfant (plutôt que de devoir recroiser les informations suites aux différentes réunions)
 
une bonne communication et la mise en place de process écrits nous paraissent également indispensables pour améliorer la qualité des services proposés à nos enfants.
Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 20:58

 


 
La FCPE se félicite de retrouver dans le rapport de la mission parlementaire sur les rythmes scolaires les préconisations qu’elle met en avant pour l’amélioration des rythmes scolaires. Cette prise de position, après celle de l’Académie de médecine en février dernier, vient allonger encore la liste des rapports qui confirment ce que dénonce la FCPE depuis des années : l’organisation actuelle du temps scolaire nuit aux enfants et à leurs apprentissages.
 
Elle se félicite de voir que l’intérêt des enfants et des jeunes est pris en compte par la mission parlementaire qui, toutes tendances confondues, dénonce la situation et propose avec courage de faire enfin du neuf pour l’école et les élèves.
 
La FCPE rappelle ses revendications essentielles, largement reprises dans le rapport des parlementaires :
 
- en finir avec la semaine de quatre jours et mieux étaler les heures de classe sur la semaine. Et comme il est inenvisageable de laisser les enfants finir leur journée à 15 h30, une large concertation avec l’ensemble des acteurs concernés : parents, enseignants, collectivités territoriales et associations complémentaires doit avoir lieu sur le lien entre l’Ecole et le périscolaire ;
 
-  repenser l’aide personnalisée et le temps scolaire annuel qui a été réduit de 9% en 2008 ;
 
- rééquilibrer l’année scolaire par une réelle alternance de sept semaines de cours et deux semaines de vacances, avec un raccourcissement et un zonage des vacances d’été ;
 
- rallonger dès 2011-2012 les vacances de la Toussaint ;
 
- imposer une semaine de 35 heures TTC (tout travail compris) maximum pour les lycéens ;
 
- en finir avec les devoirs qui allongent encore la journée des élèves ;
 
- respecter une pause méridienne de 90 minutes pour tous, ce qui est loin d’être le cas dans les collèges et les lycées.
 
Ceci impose une autre vision de l’Ecole, une autre idée du respect des élèves. C’est ce que les parents et les élèves attendent. Nous ne doutons pas que la conférence nationale sur les rythmes scolaires, qui a elle aussi reçu la FCPE, entendra ces revendications. Et le ministre, quant à lui, devra prendre position car, pour les élèves, pour les enfants, il faut que cela change !

 

Consulter également sur ce blog:

 

A propos des rythmes scolaires

 

Rapport sur le rythme scolaire de l'enfant par l'Académie de médecine.

 

Repost 0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 21:57

  Extraits de la réunion qui s'est déroulée à Houilles le 25/03, en présence de Pierre Fraudeau, premier secrétaire fédéral de la FCPE.

 

La FCPE n’a jamais été favorable a la suppression du samedi matin dans les conditions où elle a été mise en place.

 

L’APE (Aide personnalisée aux élèves, ou soutien scolaire) alourdit  les journées déjà trop longues comme l’attestent le rapport de l’éducation Nationale et le rapport de l’Académie de Médecine sur le sujet (article du 12 fév sur ce blog).

 

La FCPE souhaite l’ouverture d’un grand débat national qui prenne en compte prioritairement l’intérêt de l’enfant et une réussite scolaire optimale.

 

Une documentation complète est consultable sur le site national FCPE.

 

La FCPE Nationale est en faveur d’une semaine scolaire organisée en 9 demi-journées avec l’utilisation du mercredi matin, et d’un rythme de sept semaines d’écoles pour deux semaines de vacances.

 

La situation idéale pour l’enfant et vers laquelle il faudrait tendre serait une organisation sur 5 jours pleins où la durée à prendre en compte incluerait le temps périscolaire et le temps de trajet quotidien. Le temps scolaire et périscolaire ne doivent cependant pas être dissociés. Une nouvelle organisation nécessiterait une prise en charge des élèves dès la fin des cours, qui interviendraient plus tôt dans la journée.

 

Pour exemple, Pierre FRAUDEAU cite la commune de GUYANCOURT où toute l’organisation est centrée sur l’enfant.

Nicolas fait remarquer que le travers à éviter est de s’aligner sur l’organisation allemande où les femmes sont contraintes de choisir entre emploi et maternité.

 

Le mercredi matin à l’école une semaine sur deux pourrait être une solution intermédiaire.

 

Caroline demande s’il existe déjà un projet du retour des mercredis à l’école.

 

Pierre précise que la question va être posée dès lundi 29 mars lors de la rencontre prévue avec le Préfet et l’Inspecteur d’Académie car la FCPE n’a pour l’instant pas d’information à ce sujet.

Concernant les adolescents, la FCPE revendique 7h de cours quotidiennement au maximum, avec une heure et demie de pause méridienne.

 

Pierre FRAUDEAU déplore un fort absentéisme en lycée technologique : ces établissements sont peu nombreux et souvent éloignés du domicile des élèves, allongeant ainsi les journées.

 

L’éducation dispensée aujourd’hui, particulièrement dans les collèges, ne permet pas aux élèves d’ « apprendre à apprendre » . Il faudrait  insister sur la méthodologie. Ceci concerne aussi le travail à la maison. Des élèves se couchant trop tard peuvent également compromettre leur apprentissage pendant le temps scolaire.

 

Il est de plus regrettable que tout soit joué à 18 ans. Il faut favoriser la formation tout au long de la vie.

 

 

Repost 0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 22:14
Voici un rapport de qualité de l'Académie nationale de médecine, qui va permettre d'alimenter le débat complexe et très passionnel sur les horaires scolaires.


rythme-sante1.JPG

rythme-sante2.JPG

rythme-sante3.JPG

rythme-sante4.JPG

rythme-sante5.JPG

rythme-sante6.JPG















Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la FCPE de Houilles 78
  • Le blog de la FCPE de Houilles 78
  • : blog de la FCPE de houilles, pour les parents qui souhaitent comprendre et participer au fonctionnement de l'école publique, promouvoir des valeurs partagées (laïcité, gratuité, école pour tous).
  • Contact

Recherche

Archives